← Conseils vétérinaires pour les chiens

Les maladies du chien

Les chiens peuvent être sujets à diverses maladies d'origine virale, parasitaire, bactérienne ou encore des troubles comportementaux et physiques. La prévention et le traitement passent par la vaccination, une bonne hygiène, une alimentation équilibrée et des consultations vétérinaires régulières pour assurer leur bien-être.

Nos dernier articles sur les infections

À la une : Les maladies héréditaires du chien

Les maladies courantes chez le chien

Quelles sont les causes des maladies des chiens ?

Comment et par quels biais votre chien contracte-t-il des maladies : en voilà une vaste question ! Alors voici quelques grandes classes causales, juste assez pour vous faire entrevoir la richesse des étiologies en médecine vétérinaire canine :

  • Les causes extérieures : quand votre toutou attrape “un virus qui traîne” ou “un mauvais microbe” en côtoyant ses congénères, ou quand il ingère des œufs de parasites en mangeant de l’herbe.
  • Les facteurs environnementaux : les aérosols que votre chien respire à la maison et dans la rue, les ingrédients et additifs alimentaires qu’il ingère, ou encore des produits qui entrent en contact avec sa peau et ses muqueuses.
  • La sélection en élevage : cette pression génétique artificielle et intense menée par l’humain participe à la concentration des gènes au sein des races et lignées canines, sélectionnant certes des critères de beauté, mais aussi des tares héréditaires responsables de maladies chroniques invalidantes.
  • Les maladies comportementales : d’importance sous-évaluée, souvent mal traitées ou ignorées, ces affections sont à l’origine de désarroi, de mal-être et de déséquilibres profonds chez certains animaux.
  • Les malformations développementales, dégénérescences d’organes, ou le vieillissement naturel, sans oublier les tumeurs et cancers. Ou quand l’organisme détraque, sous l’influence de facteurs internes et externes pas toujours clairs.
  • Les maladies idiopathiques : terme savant pour désigner les maladies du chien dont les causes sont difficiles à définir. Elles sont souvent multifactorielles.

Quels traitements pour les maladies de mon chien ?

En médecine vétérinaire, il existe comme chez l’homme de nombreuses spécialités médicales, et, en fonction de leurs origines et gravités, les maladies de votre chien peuvent nécessiter différents abords thérapeutiques.

Que ce soit en cabinets, cliniques de référés, ou même en centres hospitaliers vétérinaires, de nombreuses spécialités existent : médecine interne, dermatologie, nutrition, ophtalmologie, et bien d’autres encore. Citons aussi la chirurgie, dont on distingue les domaines de l’orthopédie, de la neurologie et des tissus mous. Chaque spécialiste dispose d’équipements médicaux, de médicaments et d’appareils spécifiques, que le vétérinaire généraliste ne détient pas forcément. Parcours de soin adapté + praticiens de qualité : voilà de quoi mettre toutes les chances du côté de votre toutou en cas de pépin !

Comment diagnostiquer une maladie chez mon chien ?

Comment être sûr de détecter une maladie chez votre compagnon ? Et bien c’est vous, qui connaissez si bien votre animal, qui êtes le mieux placé pour le faire. Retenez que tout ce qui sort de la normale et des comportements habituels doit vous mettre la puce à l’oreille : perte d’appétit ou d’entrain, fatigue soudaine, signes anormaux (diarrhée, vomissements, respiration anormale, etc), changement d’humeur, apparition de masse, boiterie, augmentation de la prise de boisson ou de l’envie d’uriner, etc. Ce sont en somme des signes assez évidents, qui doivent d’autant plus vous alarmer qu’ils sont nombreux et combinés.

Retenez ceci : le temps est votre ennemi en matière de santé, alors consultez votre vétérinaire traitant dès que vous avez un doute (surtout si vous avez une mutuelle animale !), et laissez vous porter. Car pour ce qui est du diagnostic précis des maladies de votre chien, c’est à votre à votre professionnel de santé de s’en charger. En spécialiste de la médecine animale, il saura conduire les examens complémentaires, analyses et actes d’imagerie médicale qui permettront d’identifier la cause d’une maladie. Le cas échéant, il pourra référer votre chien chez un confrère spécialisé.

La prise en charge des maladies par ma mutuelle pour chien

Si vous avez souscrit une mutuelle pour chien, c’est pour être remboursé en cas de sinistre. Alors soyez rassurés, chez Goodflair nous sommes là pour ça (et pour bien plus encore !). Les maladies des chiens, ainsi que les chirurgies et les hospitalisations y afférant, sont couvertes par nos formules Accident + Maladie.
Ce qui détermine votre niveau de prise en charge final, ce sont les paramètres de couverture que vous avez choisi à la souscription. Car en plus d’être parmi les offres d’assurance pour chien les moins chères du marché, Goodflair en est l’une des plus souples : taux réglable de 60 à 100%, plafond de 1000 à 3000€, et forfait Prévention pouvant atteindre 200€ par an.

Attention à quelques restrictions, nécessaires pour offrir à tous un service juste et pérenne : les maladies déclarées avant la souscription, ou dont la cause est antérieure à la souscription, ne sont pas prises en charge, de même que les maladies survenant pendant le délai de carence de 45 à 120 jours faisant suite à votre adhésion.

Bientôt nos guides accidents & actes vétérinaires ↓