Rhinite chez le chien

Professional veterinarian with magnifying glass bending over sick corgi dog

Votre vétérinaire vient de diagnostiquer une rhinite chez votre chien, et vous vous posez sûrement beaucoup de questions. La rhinite est une inflammation de la muqueuse nasale qui peut être causée par divers facteurs. Elle se manifeste principalement par des éternuements répétés, un écoulement nasal voire des difficultés respiratoires. Pas d’inquiétude : cette affection est courante chez nos amis canins, et souvent bénigne, et il existe plusieurs traitements pour aider votre compagnon à retrouver son bien-être respiratoire.

Rhinite chez le chien : une inflammation de la muqueuse nasale

La rhinite est une inflammation de la muqueuse nasale. Chez le chien, elle peut être aiguë ou chronique et se manifeste principalement par des éternuements répétés, un écoulement nasal et des difficultés respiratoires. Divers facteurs peuvent provoquer cette maladie, tels que les infections virales ou bactériennes, les allergies, l’exposition à certaines substances irritantes pour le nez du chien, comme la fumée de cigarette ou certains produits chimiques. La rhinite peut affecter tous les chiens, quel que soit leur âge, leur race ou leur sexe.

Mécanisme d’apparition

La rhinite chez le chien peut être causée par divers facteurs. Les infections, qu’elles soient virales ou bactériennes, sont souvent à l’origine de cette maladie. L’inhalation de substances irritantes comme la fumée de cigarette ou certains produits chimiques peut également provoquer une inflammation du nez. Par ailleurs, les allergies peuvent aussi donner lieu à une rhinite chez le chien, comme chez nous humains ! Enfin, certaines maladies sous-jacentes, telles que les problèmes dentaires, peuvent conduire à un état inflammatoire des voies nasales, par proximité. En effet, une infection dentaire non traitée peut se propager jusqu’à la cavité nasale et causer une inflammation.

Symptômes : faciles à observer

La rhinite chez le chien se manifeste généralement par des signes assez distincts. L’un des symptômes les plus courants est l’éternuement répété, qui peut être accompagné d’un écoulement nasal pouvant varier de clair à purulent. Votre boule de poils pourrait également avoir du mal à respirer et paraître mal à l’aise lorsqu’elle respire. En outre, vous pourriez observer un changement dans son comportement : votre animal peut sembler moins actif ou perdre de l’appétit. Dans certains cas, une inflammation de la muqueuse nasale peut provoquer des saignements de nez. Ces symptômes peuvent varier en fonction du facteur déclenchant la rhinite.

Diagnostic

Pour diagnostiquer la rhinite chez votre boule de poils, le vétérinaire commencera par un examen clinique complet. Il vérifiera notamment les signes d’infection ou d’allergie et évaluera son état général. Ensuite, des tests plus spécifiques peuvent être nécessaires pour identifier la cause exacte de l’inflammation nasale. Parmi eux, on peut citer :

  • Un prélèvement nasal : il permettra d’analyser les sécrétions nasales afin de déceler une éventuelle infection.
  • Une radiographie du crâne : elle sera utile pour visualiser l’état des cavités nasales et détecter toute anomalie structurelle pouvant causer la rhinite.
  • Des tests allergologiques : ils seront réalisés si une réaction allergique est suspectée.

Il est important que vous partagiez avec le vétérinaire tous les symptômes observés, ainsi que tout changement dans l’environnement ou le comportement de votre chien, qui pourrait aider à poser un diagnostic précis.

Besoin de protéger la santé de votre chien ? Découvrez Goodflair, la mutuelle animale au remboursement en 48h.

Traitement

Traitement de la rhinite aiguë

Le traitement de la rhinite chez le chien dépendra principalement de sa cause. Si votre boule de poils souffre d’une forme aiguë, c’est-à-dire temporaire et soudaine, le vétérinaire pourra prescrire un traitement symptomatique afin d’apaiser les inconforts. Ce dernier pourra suffire, et peut comprendre :

  • Des médicaments anti-inflammatoires : ils permettront de réduire l’inflammation dans les voies nasales.
  • Des antibiotiques : s’ils sont nécessaires en cas d’infection bactérienne confirmée.

Il est essentiel que vous suiviez scrupuleusement les instructions du vétérinaire concernant l’utilisation des médicaments prescrits pour assurer une guérison rapide et complète.

Traitement de la rhinite chronique

Si votre compagnon est atteint d’une forme chronique ou récurrente, cela signifie qu’il présente des symptômes sur une période prolongée ou que ceux-ci reviennent régulièrement. Dans ce cas, il pourrait être nécessaire de chercher à contrôler plutôt qu’à guérir totalement la maladie, et le traitement peut-être plus délicat. Le plan thérapeutique pourrait inclure :

  • Un traitement à long terme avec des corticoïdes : ces substances ont une action puissante contre l’inflammation, mais leur utilisation doit être surveillée attentivement par le vétérinaire.
  • Une immunothérapie spécifique si une allergie est identifiée : cette approche consiste à exposer progressivement l’organisme aux allergènes responsables, afin qu’il apprenne à ne plus y réagir de manière excessive.

Traitement des causes sous-jacentes

Par ailleurs, si une cause sous-jacente est identifiée (comme un corps étranger dans la narine ou une maladie dentaire), il sera important d’y remédier pour résoudre le problème nasal. Cela peut passer par :

  • Une intervention chirurgicale : si un corps étranger est logé dans les voies nasales de votre chien et qu’il n’est pas possible de l’enlever autrement.
  • Un traitement dentaire approprié : en cas de problèmes bucco-dentaires associés à la rhinite.

Soutien du bien-être général

En complément du traitement médical, certaines mesures peuvent être prises pour aider votre boule de poils à se sentir mieux au quotidien :

  • Maintenir une bonne hygiène nasale en nettoyant régulièrement ses narines avec une solution saline douce.
  • Assurer une humidité adéquate dans son environnement pour éviter que les muqueuses nasales ne s’assèchent.
  • Éviter autant que possible les facteurs irritants comme la fumée ou certains produits chimiques.

Il convient toujours d’échanger avec votre vétérinaire afin qu’il vous guide vers le meilleur choix thérapeutique adapté à l’état spécifique et aux besoins particuliers de votre compagnon.

Prévention

Pour prévenir la rhinite chez votre chien, plusieurs mesures peuvent être mises en place. Tout d’abord, il est recommandé de maintenir un environnement sain pour votre boule de poils. Évitez autant que possible les facteurs irritants comme la fumée ou certains produits chimiques qui pourraient provoquer une inflammation nasale. Ensuite, veillez à l’hygiène bucco-dentaire de votre compagnon : des problèmes dentaires non traités peuvent conduire à une rhinite.

Faites régulièrement contrôler la santé de toutou par le vétérinaire et n’hésitez pas à lui parler des moindres changements dans son comportement ou ses habitudes alimentaires ou respiratoires. Si vous savez que votre chien est sujet aux allergies, essayez d’éliminer les allergènes potentiels de son environnement et discutez avec le vétérinaire des options thérapeutiques possibles pour gérer ces réactions allergiques.

La rhinite canine est largement couverte par Goodflair

Chez Goodflair, nous sommes déterminés à assurer la santé de votre compagnon. La rhinite, une affection respiratoire fréquente chez le chien, est prise en charge par nos formules d’assurance Accident et Maladie. Voici comment cela fonctionne :

  • Si la rhinite est diagnostiquée suite à un accident ou une maladie, alors les consultations vétérinaires, généralistes ou spécialisées, ainsi que les examens complémentaires nécessaires au diagnostic sont pris en charge dans toutes nos formules d’assurance canine. Toute procédure chirurgicale ou hospitalisation sera aussi couverte.
  • Notre forfait Prévention couvre les frais liés aux vaccins pour prévenir les maladies infectieuses qui affectent divers organes, dont l’appareil respiratoire. Pour une protection optimale, demandez à augmenter sa dotation annuelle quand vous souscrirez.

Notez toutefois qu’il existe des exclusions spécifiques à nos garanties, comme certaines affections héréditaires ou congénitales, ou des maladies survenant pendant la période de carence, ou avant l’adhésion. Pour obtenir plus d’informations sur ce qui pourrait être couvert par l’assurance Goodflair concernant la rhinite canine, nous vous invitons à consulter notre site internet.

Le remboursement en 48 heures

Chez Goodflair, nous avons à cœur de vous rembourser vos dépenses vétérinaires en moins de deux jours ouvrés. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Cela implique qu’une fois que nous recevons votre demande d’indemnisation, il ne se passe pas plus de 48 heures avant que le remboursement n’apparaisse sur votre compte bancaire ! Cette rapidité est l’un des atouts majeurs de Goodflair : elle permet un recouvrement rapide des sommes avancées pour les soins de santé de votre chien et aide ainsi à maintenir l’équilibre financier du foyer. Il y a même mieux : si vous choisissez un paiement par chèque ou carte bancaire à débit différé chez votre vétérinaire, le remboursement Goodflair arrivera généralement avant que le montant initial ne soit prélevé. C’est comme si, grâce à Goodflair, vous bénéficiiez d’un tiers payant pour chiens !

Comment y parvenons-nous ? Nous avons mis beaucoup d’efforts dans la mise en place d’un espace membre en ligne et une gestion dématérialisée des documents, avec une équipe consacrée qui travaille sans relâche pour assurer cette efficacité.

Découvrez Goodflair

Jusqu’à 3000 € / an
Jusqu’à 100 % de frais remboursés
0€ de franchise, 0€ de frais

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

Santé du chien, nos autres articles :