La bronchite chez le chien

Votre vétérinaire vous a parlé de la bronchite chez votre chien ? Pas d’inquiétude, nous sommes là pour vous aider à comprendre. La bronchite est une maladie inflammatoire qui touche les conduits d’air menant aux poumons de votre compagnon. Elle peut être passagère (aiguë) ou durable (chronique). Les causes peuvent varier : infections virales ou bactériennes, inhalation de substances irritantes comme la fumée du tabac, allergies… Avec un traitement adapté et un suivi régulier pour la forme chronique, cette affection se gère bien. Alors respirez profondément et découvrons ensemble comment prendre soin au mieux de votre boule de poils !

Définition

La bronchite est une maladie inflammatoire qui affecte les bronches, les conduits d’air menant aux poumons chez le chien. Elle peut être aiguë ou chronique. La forme aiguë survient soudainement et se résout généralement avec un traitement approprié. En revanche, la forme chronique est une affection à long terme qui nécessite souvent un suivi régulier et des soins continus pour gérer ses symptômes. Les causes de la bronchite varient, mais peuvent inclure des infections virales ou bactériennes, l’inhalation de substances irritantes comme la fumée du tabac, ou certaines allergies.

Mécanisme d’apparition

La bronchite chez le chien se produit lorsque les parois des bronches deviennent inflammées. Cette inflammation peut être due à plusieurs facteurs, tels que l’inhalation de substances irritantes comme la fumée ou certains allergènes, ou une infection virale ou bactérienne. Lorsque les bronches sont inflammées, elles produisent plus de mucus qu’à l’accoutumée, ce qui peut rendre la respiration plus difficile. Cela provoque alors un essoufflement et une toux persistante, symptômes typiques de cette maladie.

Symptômes

La bronchite chez le chien se manifeste généralement par une toux sèche, persistante et souvent productive. Cette toux peut être plus prononcée après l’exercice ou pendant la nuit. Votre compagnon peut aussi présenter des difficultés respiratoires, un essoufflement ou même des épisodes de suffocation. Il est également possible qu’il soit moins actif que d’habitude en raison du manque d’oxygène dans son corps, causé par cette maladie. Dans certains cas, il pourrait perdre l’appétit et donc du poids si la maladie n’est pas traitée rapidement. Si vous observez ces symptômes chez votre boule de poils, il est recommandé de consulter un vétérinaire sans tarder.

Diagnostic

Pour poser un diagnostic de bronchite chez le chien, plusieurs étapes sont nécessaires. Tout d’abord, votre vétérinaire effectuera un examen clinique complet de votre boule de poils et vous posera des questions sur ses symptômes et son historique médical. Ensuite, il peut recommander une radiographie thoracique pour visualiser les poumons et les bronches, ainsi que certaines images spécifiques de la bronchite. Des tests supplémentaires peuvent être recommandés, comme l’analyse d’un échantillon du mucus produit par la toux (cytologie), ce qui permettra d’évaluer la présence éventuelle d’infections bactériennes ou virales. Dans certains cas, une endoscopie bronchique peut aussi être réalisée : cette procédure consiste à insérer un petit tube flexible avec une caméra dans la trachée pour examiner directement les voies respiratoires internes (sous anesthésie générale).

Traitement

Traitement de la bronchite aiguë

Le traitement pour la bronchite aiguë se concentre principalement sur l’élimination des symptômes et du facteur déclenchant. Votre vétérinaire peut prescrire :

  • Des antibiotiques, si une infection bactérienne est présente.
  • Des médicaments antitussifs pour contrôler et apaiser la toux.
  • Dans certains cas, un bronchodilatateur qui aide à ouvrir les voies respiratoires inflammées.

Il est important d’isoler votre boule de poils pendant sa guérison afin d’éviter que l’infection ne se propage à d’autres animaux. Un repos adéquat est également essentiel.

Traitement de la bronchite chronique

La gestion de la bronchite chronique nécessite souvent une approche plus complète. En plus des médicaments mentionnés ci-dessus, il pourrait être nécessaire d’introduire une thérapie corticoïde, utilisée pour réduire l’inflammation dans les poumons.

Votre vétérinaire peut aussi recommander des changements dans le mode de vie comme, l’adoption d’une alimentation saine ou la correction de certains facteurs environnementaux. Des explorations allergologiques pourraient aussi être justifiées. Au fur et à mesure que votre compagnon vieillit, son suivi médical devra probablement être intensifié.

Thérapies complémentaires

Dans certains cas, votre vétérinaire peut vous proposer certaines thérapies complémentaires telles que :

  • La physiothérapie respiratoire : cela peut inclure des exercices de respiration et des techniques spécifiques pour aider à dégager les voies respiratoires.
  • L’utilisation d’un humidificateur : l’air humide aide à fluidifier le mucus, facilitant ainsi son expectoration et le confort respiratoire.

Suivi après traitement

Une fois que votre compagnon a terminé son traitement, un suivi régulier avec votre vétérinaire est essentiel. Cela permettra de vérifier si la maladie est bien contrôlée et d’ajuster le plan de traitement si nécessaire. Il se peut donc qu’il faille plusieurs tentatives avant de trouver l’approche qui convient le mieux à votre boule de poils. Le plus important est de rester patient et en communication constante avec votre vétérinaire tout au long du processus.

Prévention

La prévention de la bronchite chez le chien passe principalement par la gestion des facteurs de risque. Il est recommandé d’éviter l’exposition à des substances irritantes comme la fumée du tabac ou certains allergènes, qui peuvent provoquer une inflammation des bronches. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire si vous avez besoin de conseils sur la manière d’améliorer l’environnement et le mode de vie de votre boule de poils afin qu’ils soient plus propices à sa santé respiratoire.Veillez également à ce que votre compagnon soit à jour dans ses vaccinations pour minimiser les chances d’infections virales ou bactériennes pouvant conduire à une bronchite.

Un mode de vie sain et actif contribue aussi grandement au bien-être respiratoire : un poids de forme réduit le travail des poumons tandis qu’une activité physique régulière aide à maintenir en forme l’ensemble du système cardio-respiratoire.

La bronchite chez le chien : Goodflair assure toux !

Chez Goodflair, nous prenons à cœur la santé de votre compagnon. Que vous ayez des inquiétudes concernant une maladie spécifique comme la bronchite ou que vous cherchiez simplement à protéger au mieux votre boule de poils contre diverses affections, nos garanties sont conçues pour répondre aux besoins les plus courants en matière de soins vétérinaires.

La bronchite est un problème respiratoire qui peut affecter le chien. Sachez qu’elle entre dans le cadre des maladies couvertes par notre assurance canine. En effet, Goodflair prend en charge l’immense majorité des frais vétérinaires engagés lors d’un accident ou d’une maladie. Cela inclut les consultations généralistes et spécialisées ainsi que les examens complémentaires nécessaires au diagnostic et au suivi du traitement (analyses de laboratoire, prises de sang, analyses d’urine…). Les interventions chirurgicales et hospitalisations sont également couvertes si elles devaient être nécessaires.

De plus, grâce à notre forfait Prévention inclus dans toutes nos formules d’assurance canine avec une enveloppe annuelle allant jusqu’à 200€ (selon l’option choisie), certains actes préventifs peuvent être financés permettant ainsi une prise en charge globale du bien-être de votre chien. Prévenir plutôt que guérir dit-on !

Il convient toutefois noter que certaines exclusions s’appliquent aux contrats Goodflair conformément aux conditions générales disponibles sur notre site internet. Nous recommandons donc vivement à tous nos adhérents potentiels et actuels de lire attentivement ces conditions pour connaître l’étendue précise de nos garanties.

Le service de téléconseil vétérinaire de Goodflair

Goodflair a une attention particulière pour ses membres : le service de conseil vétérinaire à distance, accessible à tout moment. Quelle est son utilité ? Il offre simplement une continuité dans les conseils et l’assistance, même lorsque votre vétérinaire habituel n’est pas disponible. Ainsi, si vous êtes inquiet ou avez une question urgente au beau milieu de la nuit alors que le cabinet de votre vétérinaire est fermé, un auxiliaire spécialisé en soins vétérinaires (ASV) ou un vétérinaire diplômé peut vous guider par téléphone pour assurer une prise en charge rapide et efficace de votre chien, ou tout simplement pour apaiser vos craintes.

Le service d’avis médical téléphonique ne remplace pas une consultation chez le vétérinaire, ni ne se substitue à celui-ci. Considérez-le plutôt comme un soutien supplémentaire, une aide d’urgence lorsque toutes les autres options sont indisponibles. Car c’est toujours votre propre praticien qui sera le mieux placé pour examiner et traiter correctement votre boule de poils.

Découvrez Goodflair

Jusqu’à 3000 € / an
Jusqu’à 100 % de frais remboursés
0€ de franchise, 0€ de frais

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

Santé du chien, nos autres articles :