Sarcomes des tissus mous chez le chien

Sarcome des tissus mous chez le chien

Parmi le large éventail de maladies canines, le sarcome des tissus mous occupe une place singulière. Ce type de cancer, qui peut affecter différentes parties du corps de votre compagnon, est redouté pour sa tendance à se propager rapidement en l’absence de traitement approprié. L’information essentielle à retenir en lisant ce qui suit est la nécessité d’une détection précoce pour mettre en place un traitement adéquat et ainsi augmenter les chances de rémission de votre chien.

Définition

Le sarcome des tissus mous chez le chien est une forme de cancer qui se développe dans les cellules qui composent les tissus conjonctifs, comme ceux trouvés dans les muscles, la graisse ou encore le cartilage. Ce type de maladie peut apparaître n’importe où sur le corps du chien et peut se propager à d’autres organes si elle n’est pas traitée rapidement. Il est nécessaire de consulter un vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes pour mettre en place un traitement adapté.

Mécanisme d’apparition

Le sarcome des tissus mous chez le chien se manifeste lorsque certaines cellules du tissu conjonctif, normalement responsables de la structure et du soutien des autres types de cellules, commencent à se développer et à se diviser d’une manière qui échappe au contrôle naturel du corps. Cette prolifération excessive peut donner naissance à une masse ou une tumeur. La particularité malheureuse de cette maladie est sa capacité à envahir les tissus voisins en détruisant leur structure normale. Elle a également la possibilité de diffuser ces cellules anormales dans tout l’organisme via le système lymphatique ou sanguin, ce qu’on appelle métastase. C’est la raison pour laquelle il faut être attentif aux changements possibles sur le corps de votre chien pour agir rapidement si nécessaire.

Symptômes

Les symptômes du sarcome des tissus mous chez le chien peuvent varier en fonction de l’emplacement et de la taille de la tumeur. Une masse ou une bosse sous la peau est souvent le premier signe observable. Cette masse peut être douce au toucher, mobile ou fixée à un point précis. Certains chiens peuvent paraître mal à l’aise ou manifester une boiterie si la tumeur se trouve sur une patte. Des troubles digestifs comme les vomissements ou diarrhées peuvent également apparaître si le sarcome affecte les organes internes. Il faut noter que ces symptômes ne sont pas spécifiques et qu’une consultation vétérinaire s’impose pour établir un diagnostic sûr.

Diagnostic

Le diagnostic du sarcome des tissus mous chez le chien s’effectue en plusieurs étapes. Tout d’abord, votre vétérinaire procédera à un examen clinique complet de votre compagnon pour évaluer son état général et localiser la ou les masses suspectes. Il le confrontera eu profil et au mode de vie de l’animal. Si une masse est détectée, il peut être nécessaire de réaliser une cytologie, c’est-à-dire prélever un petit échantillon de la tumeur pour l’examiner au microscope. Cette analyse permettra non seulement de confirmer qu’il s’agit bien dune masse tumorale, mais aussi d’évaluer sa gravité et son potentiel invasif.

Ensuite, afin d’établir si le cancer a métastasé (c’est-à-dire s’il s’est propagé à d’autres parties du corps), des examens complémentaires peuvent être nécessaires comme une radiographie thoracique ou encore une échographie abdominale. Ces informations sont essentielles pour déterminer le meilleur plan thérapeutique possible.

Traitement

Un traitement à adapter au cas par cas

La sélection du traitement approprié pour le sarcome des tissus mous chez le chien repose sur divers facteurs. Pour commencer, la dimension et la localisation de la tumeur sont déterminantes : une petite masse facilement accessible sera plus aisément traitable par chirurgie. Par ailleurs, l’état général de votre compagnon est également pris en compte : son âge, sa race ou encore ses éventuelles autres maladies peuvent influencer les options thérapeutiques.

Enfin, la présence ou non de métastases du cancer doit être prise en compte. Dans cette situation, un traitement systémique comme la chimiothérapie peut être envisagé en complément d’une intervention locale. Le vétérinaire vous proposera donc un plan personnalisé après avoir réalisé les examens nécessaires.

La chirurgie comme première arme contre les sarcomes

La chirurgie est souvent la première étape dans le traitement du sarcome des tissus mous chez le chien. L’objectif principal de cette intervention est d’enlever complètement la tumeur, ce qui peut permettre à votre compagnon de retrouver une vie normale. Le vétérinaire s’efforce d’éliminer non seulement la masse visible, mais aussi les cellules cancéreuses qui pourraient être présentes autour de celle-ci afin de minimiser les risques de récidive. Si l’emplacement et la taille du sarcome le permettent, une opération chirurgicale peut parfois suffire à traiter efficacement cette maladie. Néanmoins, en fonction des résultats obtenus lors des examens préopératoires et postopératoires, un traitement supplémentaire comme la radiothérapie ou chimiothérapie pourrait être recommandé.

Des thérapies adjuvantes à la chirurgie

La radiothérapie est une option thérapeutique complémentaire à la chirurgie pour traiter le sarcome des tissus mous chez le chien. Elle utilise des radiations pour détruire les cellules cancéreuses restantes après l’intervention chirurgicale, réduisant ainsi les risques de récidive. Ce traitement peut aussi être proposé si la tumeur n’est pas totalement retirée lors de l’opération ou si elle se situe à un endroit difficile d’accès. La radiothérapie peut également servir en cas de métastases afin d’éliminer les cellules cancéreuses dispersées dans l’organisme du chien. Comme tout acte médical, ce traitement comporte certains effets secondaires dont il faut discuter avec votre vétérinaire avant toute décision.

Prévention

La prévention des sarcomes des tissus mous, et de ses conséquences, chez le chien repose principalement sur une observation attentive de votre compagnon. En effet, un examen régulier du corps de votre chien permet souvent de détecter rapidement toute masse anormale ou modification cutanée suspecte. Si vous remarquez une bosse sous la peau, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour un examen approfondi.

Assurer une alimentation équilibrée et suffisamment d’exercice physique à votre animal contribue à maintenir son système immunitaire en bonne santé. Par ailleurs, les visites régulières chez le vétérinaire sont essentielles car elles permettent non seulement un suivi général mais aussi la détection précoce de possibles problèmes de santé. Offrir à votre chien un environnement de vie sain et peu d’exposition à des toxiques et mutagènes est aussi important.

La couverture des actes vétérinaires par Goodflair

La prise en charge des sarcomes des tissus mous chez le chien par Goodflair est complète. En effet, ces types de maladies nécessitent une série d’actes médicaux et chirurgicaux qui sont couverts par nos différentes formules d’assurance Accident + Maladie. Premièrement, les consultations généralistes ou spécialisées sont prises en charge. Les examens complémentaires indispensables comme les analyses de laboratoire ou l’anatomo-pathologie font aussi partie de nos garanties, tout comme l’imagerie médicale, les médicaments et les hospitalisations. En ce qui concerne les mesures de traitement, chirurgie, anesthésie, chimiothérapie ou radiothérapie figurent également dans notre liste d’actes pris en charge.

Avec notre forfait Prévention, de 30 à 200€ par an pris en charge, soyez actifs dans la lutte contre le cancer des chiens. Les visites annuelles de santé, les médecines douces ou encore les compléments alimentaires sont couverts par cette enveloppe dédiée à la médecine préventive.

La médaille connectée Goodflair : chien perdu = chien trouvé

Goodflair est plus qu’une simple mutuelle pour vos compagnons. C’est pourquoi nous proposons à nos membres un certain nombre de services haut de gamme, dont une médaille connectée offerte à chaque animal assuré : si votre chien se perd, toute personne qui le trouve pourra facilement être mis en relation avec vous.

Mais cela ne s’arrête pas là : lorsque la perte d’un chien assuré chez Goodflair est signalée, nous pouvons aider à retrouver votre ami perdu en mobilisant notre large réseau de membres Goodflair ou même en facilitant les contacts avec les professionnels locaux et autres administrations compétentes dans votre région.

Découvrez Goodflair

Jusqu’à 3000 € / an
Jusqu’à 100 % de frais remboursés
0€ de franchise, 0€ de frais

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

Santé du chien, nos autres articles :