Maladie de Carré chez les chiens

En tant que propriétaire, vous voulez comprendre ce qui se passe et comment aider votre ami à quatre pattes s’il déclenche une maladie. Ce guide est là pour ça : il vous éclaire sur la maladie de Carré du chien, une affection virale grave qui peut affecter plusieurs systèmes corporels. Il aborde sa définition, ses causes, ses symptômes, son diagnostic ainsi que les traitements possibles et les moyens de prévention. Un outil précieux pour mieux appréhender cette maladie complexe.

Définition

La maladie de Carré est une affection virale grave qui touche les chiens. Elle est causée un paramyxovirus proche du virus de la rougeole chez l’homme. Cette maladie peut affecter plusieurs systèmes corporels des chiens, notamment le système respiratoire et nerveux ainsi que le tractus gastro-intestinal. La gravité des symptômes varie en fonction du système touché et de l’état immunitaire du chien.

Pathogénie de la maladie de Carré

La maladie de Carré est causée par un virus qui se propage principalement par l’intermédiaire des sécrétions respiratoires d’un chien infecté. Au contact d’un individu infecté, un autre animal sain peut inhaler ces particules virales, et le virus commence alors à se répliquer dans les cellules du système lymphatique, avant de se propager aux autres organes. Les systèmes nerveux et immunitaire sont particulièrement affectés, ce qui peut entraîner une variété de symptômes graves. La capacité du virus à affaiblir le système immunitaire rend également le chien plus susceptible aux infections secondaires.

Symptômes : de la toux aux troubles neurologiques

Les symptômes de la maladie de Carré chez le chien peuvent varier, et plusieurs systèmes corporels peuvent être touchés. Les premiers signes sont souvent respiratoires, et similaires à ceux d’un rhume, avec une toux, des éternuements et un écoulement nasal ou oculaire purulent. Le chien peut également présenter de la fièvre et une perte d’appétit. Avec l’évolution de la maladie, les symptômes gastro-intestinaux tels que vomissements et diarrhée peuvent apparaître. Dans les cas graves où le système nerveux est atteint, des troubles comme des convulsions, une paralysie ou des changements comportementaux peuvent survenir. Il faut noter que tous ces symptômes ne sont pas spécifiques à cette maladie et nécessitent un diagnostic vétérinaire pour confirmation.

Diagnostic : place aux examens complémentaires

Le diagnostic de la maladie de Carré chez le chien repose principalement sur l’observation des symptômes cliniques et sur certains tests vétérinaires. La présence simultanée de signes respiratoires, gastro-intestinaux et neurologiques peut orienter vers cette pathologie, tout comme l’âge et le statut vaccinal de l’animal. Néanmoins, ces manifestations ne sont pas spécifiques à la maladie de Carré, d’où l’importance des examens complémentaires.

Des analyses sanguines peuvent être réalisées pour évaluer l’état général du chien et vérifier notamment une baisse du nombre de globules blancs, fréquente en cas d’infection par le virus. Un prélèvement nasal ou oculaire peut également être effectué pour détecter directement le virus dans les sécrétions. Dans certains cas, un test PCR permet d’identifier précisément le génome viral dans les échantillons prélevés. C’est actuellement la méthode la plus fiable pour confirmer le diagnostic.

Il est important que tout propriétaire suspectant son chien atteint par cette affection consulte rapidement un vétérinaire afin qu’un traitement adapté puisse être mis en place dès que possible.

Traitement : soutenir l’immunité

Le traitement de la maladie de Carré chez le chien est principalement symptomatique, car il n’existe pas à ce jour de médicament spécifique pour éradiquer le virus. L’objectif du traitement est d’aider l’organisme du chien à combattre l’infection en atténuant les symptômes et en prévenant ou traitant les infections secondaires.

La prise en charge débute généralement par une hospitalisation afin que le vétérinaire puisse surveiller étroitement l’état du chien et intervenir rapidement si nécessaire. Une hydratation adéquate est essentielle pour aider le corps à se rétablir, surtout si le chien a des symptômes gastro-intestinaux tels que vomissements ou diarrhée qui peuvent entraîner une déshydratation. Des fluides intraveineux peuvent être administrés pour maintenir un bon niveau d’hydratation.

Les antibiotiques sont souvent prescrits pour contrer les infections bactériennes potentielles qui peuvent survenir lorsque le système immunitaire est affaibli par la maladie virale. Ils ne servent pas à traiter directement la maladie de Carré elle-même, mais ils sont importants dans la gestion globale de cette affection. Des médicaments anti-inflammatoires et antipyrétiques peuvent également être utilisés pour réduire l’inflammation et abaisser la fièvre si nécessaire. Dans certains cas où des troubles neurologiques apparaissent, comme des convulsions, un traitement anticonvulsivant peut être instauré.

Un soutien nutritionnel adapté joue aussi un rôle clé dans la récupération du chien. Un régime alimentaire équilibré, riche en nutriments essentiels, peut aider à renforcer le système immunitaire et favoriser la guérison.

Enfin, il est important de noter que même si un chien survit à la maladie de Carré, il peut rester des séquelles comme une atteinte de l’émail dentaire chez les chiots ou une hyperkératose (développement anormal de kératine) sur la truffe et les coussinets.

Le pronostic dépend largement du stade d’avancement de la maladie au moment du diagnostic et du début du traitement, ainsi que de l’âge, du statut immunitaire et de la santé préalable de l’animal touché. Plus tôt le traitement est commencé, meilleures sont les chances de rétablissement pour le chien.

Prévention de la maladie de Carré : vaccination et hygiène

La prévention de la maladie de Carré repose principalement sur la vaccination. Le vaccin contre cette maladie fait partie des vaccinations essentielles pour les chiens et est généralement inclus dans le protocole vaccinal de base. Il est administré aux chiots à partir de l’âge de six semaines, avec des rappels réguliers tout au long de leur vie.

Il faut aussi éviter le contact entre un chien non immunisé et un animal potentiellement infecté. Les zones où vivent des animaux sauvages peuvent présenter un risque d’exposition au virus. L’hygiène joue également un rôle important dans la prévention. Des mesures simples comme le nettoyage régulier des gamelles, jouets ou couchages du chien peuvent aider à limiter la propagation du virus. Enfin, il est recommandé d’éviter les endroits très fréquentés par les chiens si votre compagnon n’est pas correctement vacciné car ces lieux sont propices à la transmission du virus.

Rappelons que même si votre chien a été vacciné, cela ne garantit pas une protection totale contre la maladie mais réduit considérablement son risque d’infection et atténue grandement les symptômes s’il venait néanmoins à être atteint par cette affection.

Le forfait Prévention de Goodflair : un rempart contre la maladie

Chez Goodflair, nous prenons à cœur la santé de vos compagnons canins. Notre forfait Prévention, inclus dans toutes nos formules d’assurance canine, couvre une gamme étendue de soins préventifs pour votre chien, dont les vaccins protégeant contre la maladie de Carré. Notre garantie Maladie couvre votre animal s’il contracte la maladie, à condition que sont protocole vaccinal soit bien à jour.

En revanche, un animal infecté mais pas à jour dans ses vaccins ne sera pas couvert. Il est donc essentiel pour tous les propriétaires de chiens d‘assurer un suivi régulier des vaccinations recommandées par leur vétérinaire, afin d’éviter toute exclusion potentielle en cas d’infection. Pour plus d’informations sur nos services et exclusions, veuillez consulter notre site internet ou contacter directement l’équipe Goodflair.

Le remboursement en 48 heures

Goodflair s’engage à vous rembourser vos dépenses vétérinaires en moins de 48 heures. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Simplement, il ne se passera pas plus de deux jours ouvrés entre le moment où nous recevons votre demande de prise en charge et celui où vous percevez le remboursement par virement sur votre compte bancaire ! Cet avantage majeur offert par Goodflair garantit une récupération rapide des sommes que vous avez engagées pour la santé de votre chien, contribuant ainsi à maintenir l’équilibre financier de votre foyer.

Ce service exceptionnel est rendu possible grâce à notre engagement constant : un espace membre accessible en ligne, une gestion dématérialisée des documents et une équipe dédiée qui œuvre chaque instant pour optimiser son efficacité. Et ce n’est pas tout, ce remboursement express est totalement gratuit, contrairement à certaines pratiques observées chez nos concurrents.

Et il y a encore mieux ! Si vous choisissez un paiement par chèque ou carte bancaire avec débit différé lors du règlement des frais vétérinaires, le remboursement effectué par Goodflair sera généralement crédité avant même que le montant initial ne soit prélevé. En somme, c’est comme si Goodflair mettait en place un système tiers payant pour les soins canins, sans aucune avance nécessaire !

Découvrez Goodflair

Jusqu’à 3000 € / an
Jusqu’à 100 % de frais remboursés
0€ de franchise, 0€ de frais

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

Santé du chien, nos autres articles :