La Leishmaniose chez le chien

Lorsque nous partageons notre vie avec un animal de compagnie, sa santé devient une préoccupation majeure. Si votre chien a été diagnostiqué avec la leishmaniose, ce guide est fait pour vous aider à comprendre cette maladie complexe. Nous aborderons les symptômes, causes et traitements possibles de la leishmaniose chez le chien. Notre objectif est de vous donner des informations claires pour mieux gérer la situation. Parce que chaque mot compte quand il s’agit du bien-être de nos amis à quatre pattes.

Définition

La leishmaniose est une maladie infectieuse grave qui peut affecter les chiens. Elle est causée par des parasites microscopiques du genre Leishmania, transmis par la piqûre d’un insecte ressemblant à un moustique, appelé phlébotome. Cette affection peut provoquer divers symptômes chez votre chien, allant de problèmes cutanés à des troubles plus graves comme l’insuffisance rénale. La leishmaniose est difficile à traiter, mais elle peut être contrôlée avec des soins appropriés et une surveillance régulière de la santé de votre animal.

Pathogénie de la leishmaniose chez le chien

La leishmaniose chez les chiens est le plus souvent due à l’infection par un protozoaire (parasite microscopique) : Leishmania infantum. Ce dernier se transmet via la piqûre d’un insecte appelé phlébotome. Lorsqu’un chien est piqué, le parasite entre dans son organisme et commence à se multiplier dans les cellules du système immunitaire de l’animal, notamment les macrophages (un type de globules blancs). Au fur et à mesure que le nombre de parasites augmente, ils endommagent ces cellules et affaiblissent ainsi le système immunitaire du chien. C’est cette action qui provoque l’apparition des symptômes associés à la maladie.

Symptômes de la leishmaniose chez le chien

Les symptômes de la leishmaniose chez les chiens peuvent varier en fonction du stade de la maladie et de l’état général de santé de votre animal. Les premiers signes peuvent être subtils, comme une perte d’appétit ou un manque d’énergie. Avec le temps, des problèmes cutanés peuvent apparaître : pelage terne, chute excessive des poils, ulcérations ou plaies qui ne guérissent pas bien sur la peau et les oreilles. D’autres symptômes plus graves peuvent inclure une perte de poids importante, des saignements nasaux récurrents, une augmentation du volume abdominal due à une hypertrophie du foie et/ou de la rate ainsi que des troubles rénaux pouvant évoluer vers une insuffisance rénale. Il est essentiel d’être attentif au moindre changement dans le comportement ou l’apparence physique de votre chien pour agir rapidement face à cette maladie.

Diagnostic : examen clinique et tests de laboratoire

Le diagnostic de la leishmaniose est généralement effectué par un vétérinaire à l’aide d’un certain nombre de tests. Il peut commencer par un examen clinique complet pour vérifier la présence des symptômes typiques de cette maladie. Ensuite, il pourrait recommander une analyse sanguine pour évaluer l’état général de santé du chien et détecter toute anomalie qui pourrait être liée à la leishmaniose.

Un test sérologique peut également être réalisé. Ce dernier permet de mesurer le niveau d’anticorps contre Leishmania dans le sang du chien, ce qui peut indiquer une infection en cours ou passée. Toutefois, il faut savoir que tous les chiens infectés ne développent pas nécessairement des anticorps et que leur absence n’exclut donc pas totalement la maladie.

Pour confirmer définitivement le diagnostic, votre vétérinaire pourrait avoir recours à un prélèvement (biopsie) sur une lésion cutanée ou sur la moelle osseuse du chien afin d’y rechercher directement le parasite au microscope ou grâce à des techniques plus sophistiquées comme l’amplification génique (PCR).

Enfin, étant donné que la leishmaniose peut affecter plusieurs organes internes tels que les reins et le foie, des examens complémentaires comme une échographie abdominale peuvent être nécessaires pour évaluer l’ampleur potentielle des dommages causés par cette maladie.

Traitements de la leishmaniose chez les chiens : médicaments et soins adaptés pour une gestion efficace

Le traitement de la leishmaniose chez les chiens vise principalement à contrôler l’évolution de la maladie et à améliorer la qualité de vie de votre animal. Il faut savoir que cette affection ne peut pas être complètement éradiquée et peut récidiver, mais elle peut être gérée efficacement avec des soins appropriés.

L’un des médicaments couramment utilisés pour traiter la leishmaniose est l’antimoniate de méglumine. Ce médicament agit en tuant les parasites dans le corps du chien. Il est généralement administré par injection pendant plusieurs semaines, sous surveillance vétérinaire étroite, car il peut avoir des effets secondaires comme une irritation au site d’injection ou des troubles rénaux. Un autre médicament qui pourrait être prescrit est l’allopurinol. Contrairement à l’antimoniate de méglumine qui tue directement les parasites, ce médicament empêche leur multiplication dans le corps du chien. L’allopurinol se présente sous forme de comprimés à prendre quotidiennement et son utilisation doit souvent être poursuivie tout au long de la vie du chien pour éviter une rechute.

En plus du traitement médicamenteux, un soutien nutritionnel adapté peut aider votre chien à mieux faire face à la maladie. Une alimentation riche en protéines et pauvre en purines (substances qui peuvent favoriser les problèmes rénaux) est souvent recommandée.

La gestion des symptômes fait également partie intégrante du traitement contre la leishmaniose. Par exemple, si votre chien a développé des problèmes cutanés liés à la maladie, votre vétérinaire pourra vous conseiller des soins locaux spécifiques. Si votre chien présente une insuffisance rénale, un régime alimentaire spécial et des médicaments supplémentaires pour soutenir les reins peuvent être nécessaires.

Il est important de noter que chaque cas de leishmaniose est unique et que le plan de traitement sera adapté en fonction du stade de la maladie et de l’état général de santé du chien. Un suivi régulier avec votre vétérinaire est essentiel pour surveiller l’efficacité du traitement et ajuster celui-ci si nécessaire.

Prévention de la leishmaniose : répulsifs, vaccination et vigilance

La prévention de la leishmaniose chez les chiens repose sur plusieurs mesures. L’une d’elles est l’utilisation de produits répulsifs contre les phlébotomes, ces insectes responsables de la transmission du parasite Leishmania. Ces produits peuvent prendre différentes formes : colliers, pipettes ou sprays à appliquer directement sur le pelage du chien.

Lorsque vous vivez dans une zone où la maladie est présente, pourtour méditerranéen par exemple, il peut être judicieux de limiter les sorties nocturnes de votre animal pendant la saison chaude car c’est durant cette période que les phlébotomes sont particulièrement actifs.

Une autre mesure préventive consiste en un vaccin qui aide à renforcer le système immunitaire du chien face au parasite. Bien qu’il ne garantisse pas une protection totale contre l’infection, ce vaccin peut contribuer à réduire l’intensité des symptômes si votre chien venait à être infecté par Leishmania.

Enfin, un contrôle régulier et attentif de votre animal permettra d’identifier rapidement tout changement pouvant évoquer une infection par Leishmania (perte d’appétit, fatigue inhabituelle…). En cas de suspicion, n’hésitez pas à consulter rapidement un vétérinaire pour réaliser des tests appropriés et mettre en place au plus vite un traitement adapté.

Goodflair finance vaccin et anti-parasitaires contre la leishmaniose

Chez Goodflair, nous prenons soin de la santé de votre chien en prenant en charge une large gamme d’actes vétérinaires. Cependant, il est important de vous informer clairement sur ce qui est inclus dans notre offre.

En ce qui concerne la Leishmaniose, malheureusement, cette affection ne fait pas partie des garanties que nous proposons dans nos polices d’assurance Maladie. En effet, en vertu des exclusions de garantie de Goodflair, les maladies infectieuses contractées par un chiot ou un chien non à jour de ses vaccins ne sont pas couvertes, raison pour laquelle il est important que votre animal soit bien vacciné, y compris celui contre la leishmaniose si vous vous trouvez en zone à risque.

Sachez en revanche que notre forfait Prévention prend bien en charge les frais de santé préventifs, dont les vaccins, anti-puces ou encore les produits répulsifs contre les phlébotomes. Ce forfait est proposé à nos membres dans toutes nos formules d’assurance, sous la forme d’une enveloppe annuelle de 30 à 200€. Goodflair vous donne donc les moyens de protéger votre animal efficacement contre la leishmaniose !

La médaille connectée Goodflair

En plus d’offrir une garantie de haut niveau et des tarifs très attractifs, Goodflair gâte ses membres avec des petits extras qui font toute la différence en termes de service-client. Nous offrons une médaille connectée à chacun de nos animaux assurés. Une fois activée grâce au scan d’un QR Code, il suffit de l’accrocher au collier de votre chien, et laisser la magie Goodflair opérer : si votre chien se perd ou s’égare, la personne qui le retrouve peut simplement scanner ce QR Code pour entrer en contact avec vous, facilitant ainsi le retour rapide de votre compagnon.

Mais ce n’est pas tout : lorsque la perte d’un chien assuré chez Goodflair est signalée, nous sommes là pour vous aider dans votre recherche. Nous pouvons activer notre vaste réseau de membres Goodflair ou encore vous mettre en relation avec les professionnels et administrations locales les plus aptes à vous aider dans votre région.

Découvrez Goodflair

Jusqu’à 3000 € / an
Jusqu’à 100 % de frais remboursés
0€ de franchise, 0€ de frais

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

Santé du chien, nos autres articles :