Hernie périnéale chez le chien

Lorsque nous découvrons que notre compagnon à quatre pattes est malade, on peut se sentir désemparé, en particulier avec une affection impressionnante comme la hernie périnéale. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les difficultés que votre animal pourrait rencontrer en cas de hernie périnéale. C’est un sujet intimidant au premier abord, mais dont la compréhension vous sera facilitée par nos explications.

Définitions

La hernie périnéale est une affection qui touche principalement les chiens âgés et non castrés. Elle se caractérise par le déplacement d’organes abdominaux (comme la vessie, le rectum ou la prostate) vers l’espace situé entre l’anus et les organes génitaux externes, appelé périnée. Ce déplacement crée une bosse visible sur un côté de l’anus du chien. Cette affection peut être inconfortable pour votre animal, et nécessite souvent une intervention chirurgicale pour rétablir la position normale des organes concernés.

Pathogénie et mécanisme d’apparition

La hernie périnéale chez le chien est souvent la conséquence d’une faiblesse musculaire au niveau du périnée. Cette faiblesse peut être due à des facteurs hormonaux, notamment chez les chiens non castrés, sous influence de la testostérone qui affaiblit les muscles locaux. Par ailleurs, une pression accrue dans l’abdomen causée par la constipation chronique, la toux ou les efforts pour uriner peut également favoriser l’apparition de cette affection. Lorsque ces conditions sont réunies, les organes abdominaux peuvent se déplacer et s’installer dans cet espace entre l’anus et les organes génitaux externes qu’est le périnée.

Symptômes

Les symptômes d’une hernie périnéale chez le chien peuvent varier en fonction de l’organe déplacé. Généralement, on observe une masse ou un gonflement près de l’anus du chien, souvent sur un côté. Ce gonflement peut être plus évident lorsque le chien est debout et peut diminuer lorsqu’il est couché. Certains chiens peuvent avoir des difficultés à déféquer ou à uriner, montrer des signes de constipation ou faire preuve d’un effort excessif pendant la défécation. Dans certains cas, les chiens peuvent présenter une démarche anormale ou sembler mal à l’aise lorsqu’ils sont assis. Il se peut aussi que vous remarquiez que votre animal a moins d’appétit et qu’il perd du poids.

Diagnostic de la hernie périnéale

Le diagnostic de la hernie périnéale chez le chien se fait principalement par un examen clinique réalisé par le vétérinaire. Celui-ci peut sentir une masse dans la région du périnée, près de l’anus du chien. La masse peut être plus évidente lorsque le chien est debout et peut diminuer lorsqu’il est couché.

Pour confirmer son diagnostic, le vétérinaire a recours à des examens complémentaires comme une radiographie ou une échographie. Ces examens aident à identifier les organes déplacés et à évaluer leur état ainsi que celui des structures environnantes.

Un toucher rectal peut être réalisé pour examiner l’intérieur du rectum et vérifier la présence d’une hernie. Cet examen doit être réalisé avec douceur pour éviter toute blessure au niveau du rectum.

Traitement : la chirurgie en première ligne

La prise en charge de la hernie périnéale chez le chien repose principalement sur une intervention chirurgicale. Cette opération vise à replacer les organes déplacés dans leur position normale et à reconstruire les muscles du périnée pour éviter que la hernie ne se reproduise.

L’intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale. Le vétérinaire réalise une incision dans la région du périnée, puis replace soigneusement les organes déplacés dans l’abdomen. Il suture ensuite les muscles du périnée afin de renforcer cette zone et d’éviter une nouvelle hernie.

Dans certains cas, si un organe a été endommagé par le processus de hernie, il peut être nécessaire de procéder à son retrait ou à sa réparation lors de l’intervention chirurgicale. Par exemple, si la prostate est impliquée et que votre chien n’a pas encore été castré, le vétérinaire pourrait recommander une castration simultanément.

Après l’intervention chirurgicale, votre animal devra probablement rester quelques jours en observation chez le vétérinaire avant qu’il ne puisse retourner à la maison. Une fois rentré chez vous, il sera important d’aider votre chien à se remettre correctement en suivant attentivement les instructions post-opératoires données par le vétérinaire : cela inclut des soins appropriés pour maintenir propre et protégée la zone où a eu lieu l’incision jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie ; surveiller régulièrement l’état de votre chien pour détecter tout signe d’infection ou autre complication ; et limiter son activité physique pendant une période définie.

Dans certains cas, le vétérinaire peut recommander un traitement médical avant ou après la chirurgie. Par exemple, si votre chien souffre de constipation chronique qui a contribué à la hernie périnéale, il pourrait être nécessaire d‘ajuster son alimentation ou de lui donner des laxatifs pour faciliter ses défécations.

Il faut noter que chaque cas est unique et que le plan de traitement sera adapté en fonction des besoins spécifiques de votre animal. Il est donc essentiel de discuter avec le vétérinaire des différentes options disponibles afin d’opter pour celle qui convient le mieux à votre compagnon à quatre pattes.

Prévention

Pour prévenir l’apparition d’une hernie périnéale chez le chien, plusieurs mesures peuvent être prises. La castration peut être envisagée pour les chiens mâles non stérilisés, car elle permet de réduire la production de testostérone qui affaiblit les muscles du périnée. Il est également important de surveiller régulièrement la santé générale de votre animal et notamment son poids : un surpoids peut en effet augmenter la pression abdominale et favoriser l’apparition d’une hernie périnéale. La gestion des troubles urinaires ou digestifs chroniques comme la constipation ou les difficultés à uriner est aussi une étape clé dans la prévention des hernies périnéales. Si votre chien présente ces symptômes, il convient d’en discuter avec le vétérinaire afin qu’il puisse proposer un traitement adapté.

Enfin, même si cela ne garantit pas une protection totale contre cette affection, maintenir votre chien actif et lui offrir une alimentation équilibrée contribue à sa bonne santé globale et donc à limiter les risques liés aux diverses pathologies dont celle-ci.

Rappelez-vous que chaque chien est unique : n’hésitez pas à demander conseil au vétérinaire pour connaître les meilleures options préventives correspondant spécifiquement à votre compagnon.

Goodflair vous couvre en cas de hernie périnéale

Chez Goodflair, nous offrons une couverture complète pour de nombreux problèmes de santé auxquels votre chien peut être confronté. Cela inclut les maladies et accidents courants, ainsi que certains actes spécialisés et chirurgicaux. Dans le cas de la hernie périnéale, soins médicaux, chirurgicaux et hospitalisation sont bien pris en charge par notre formule Maladie.

Dans le cadre du forfait Prévention, nous prenons également en charge un certain nombre d’actes préventifs, tels que les vaccins, les vermifuges, certaines médecines douces, et même des frais de réhabilitation et physiothérapie après certaines interventions chirurgicales. Cependant ce forfait ne couvre pas directement le traitement d’une hernie périnéale.

Il convient de consulter la liste détaillée des exclusions sur notre site internet, ou bien de contacter notre service client pour obtenir plus informations précises concernant votre situation précise.

Le remboursement en 48 heures

Chez Goodflair, nous vous assurons un remboursement de vos frais vétérinaires en moins de 48 heures. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Cela indique simplement qu’il s’écoulera moins de deux jours ouvrés entre le moment où nous recevons votre demande de prise en charge et celui où vous recevez votre remboursement par virement bancaire ! Notre capacité à effectuer des remboursements rapides est l’un des atouts majeurs de Goodflair. Elle garantit une récupération rapide des fonds que vous avez avancés pour la santé de votre chien, contribuant ainsi à préserver les finances de votre foyer.

Comment y parvenons-nous ? Grâce au travail acharné que nous avons accompli : mise en place d’un espace membre en ligne, gestion dématérialisée des documents et une équipe entièrement dédiée à maximiser l’efficacité. De plus, ce service de remboursement rapide est offert gratuitement, alors qu’il peut être facturé chez certains concurrents.

Il y a encore mieux : si vous choisissez un paiement par chèque ou carte bancaire avec débit différé auprès du vétérinaire, il est probable que le remboursement soit effectué avant même que les frais n’aient été prélevés sur votre compte. Avec Goodflair, c’est comme si vous bénéficiez d’une formule tiers payant pour chiens, sans avoir besoin d’avancer les frais !

Découvrez Goodflair

Jusqu’à 3000 € / an
Jusqu’à 100 % de frais remboursés
0€ de franchise, 0€ de frais

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.