La gale sarcoptique du chien

Lorsque votre compagnon à quatre pattes se gratte plus que d’habitude, cela peut être le signe d’une affection cutanée, comme la gale sarcoptique. C’est une maladie de peau très contagieuse causée par un acarien microscopique. Ce guide vous aidera à comprendre cette affection, à reconnaître ses symptômes et les traitements possibles, et surtout à savoir comment la prévenir. Ainsi, vous pourrez veiller au bien-être de votre chien et lui offrir les soins appropriés en cas de besoin.

Définitions : qu’est-ce que la gale sarcoptique ?

La gale sarcoptique est une affection cutanée très contagieuse qui affecte les chiens, causée par un acarien microscopique appelé Sarcoptes scabiei. Ces minuscules parasites creusent des tunnels dans la couche supérieure de la peau où ils pondent leurs œufs, provoquant des démangeaisons sévères. Cette maladie peut toucher les chiens de tous âges et races. Si elle n’est pas traitée, la gale sarcoptique peut entraîner d’autres problèmes de santé pour votre chien, comme des surinfections bactériennes au niveau de la peau.

Pathogénie comment attrape-t-on la gale sarcoptique ?

La gale sarcoptique chez le chien est causée par l’acarien Sarcoptes scabiei. Ce parasite microscopique se transmet principalement par contact direct avec un autre animal infecté, mais il peut aussi survivre pendant une courte période dans l’environnement et contaminer votre chien de cette manière. Une fois sur la peau du chien, les acariens creusent des tunnels dans la couche supérieure de la peau pour y pondre leurs œufs. Ces derniers éclosent en quelques jours pour donner naissance à une nouvelle génération d’acariens qui poursuivent le cycle, provoquant ainsi des démangeaisons intenses et une inflammation cutanée chez l’hôte.

Symptômes : une maladie cutanée sévère

Les symptômes de la gale sarcoptique chez le chien peuvent varier, mais ils commencent généralement par des démangeaisons intenses. Votre animal peut se gratter ou se mordre constamment pour essayer d’apaiser ces démangeaisons. Avec le temps, cette irritation constante peut entraîner une perte de poils et l’apparition de plaies ouvertes ou d’éruptions cutanées sur la peau du chien. Ces signes sont plus fréquemment observés autour des oreilles, du ventre et des pattes. Dans les cas avancés, on peut également observer un épaississement et un durcissement de la peau dans les zones touchées.

Diagnostic : méthodes et difficultés

Le diagnostic de la gale sarcoptique chez le chien est généralement effectué par un vétérinaire lors d’un examen clinique. Le professionnel de santé peut observer les signes cliniques tels que des démangeaisons intenses, une perte de poils et des lésions cutanées. Il réalisera souvent un prélèvement cutané pour détecter la présence d’acariens ou de leurs œufs sous le microscope. Cependant, ces parasites sont souvent difficiles à trouver car ils peuvent être peu nombreux et se cacher profondément dans la peau.

Parfois, en raison de cette difficulté à identifier directement les acariens, le vétérinaire peut poser un diagnostic basé sur les symptômes et l‘historique du chien (contacts récents avec d’autres animaux infectés par exemple). Il existe aussi des tests sanguins qui recherchent une réponse immunitaire spécifique au Sarcoptes scabiei mais leur utilisation n’est pas systématique.

Il est essentiel de consulter rapidement si vous suspectez que votre chien a contracté la gale sarcoptique afin qu’il puisse recevoir un traitement approprié dès que possible.

Traitements : des solutions efficaces existent

Le traitement de la gale sarcoptique chez le chien vise à éliminer les acariens et à soulager les symptômes associés, notamment les démangeaisons intenses. Il est généralement administré par un vétérinaire qui prescrit une combinaison de médicaments antiparasitaires pour tuer les acariens et des soins topiques pour apaiser la peau irritée.

Les médicaments antiparasitaires peuvent être administrés sous forme d’injections, de comprimés oraux ou de solutions topiques. Ils agissent en tuant les acariens présents sur l’animal et en interrompant leur cycle de reproduction. Ces traitements doivent souvent être répétés plusieurs fois pour s’assurer que tous les parasites ont été éliminés.

En complément du traitement antiparasitaire, votre vétérinaire peut également recommander des bains médicamenteux ou l’utilisation de shampoings spéciaux pour aider à apaiser la peau irritée et favoriser sa guérison. Ces produits contiennent généralement des ingrédients qui aident à réduire l’inflammation cutanée, comme l’avoine colloïdale ou l’aloe vera.

Il est important que tout le foyer soit traité simultanément car ces acariens peuvent se propager rapidement aux autres animaux (et même aux humains dans certains cas). Cela signifie qu’il faudra peut-être traiter tous vos animaux domestiques avec un produit antiparasitaire approprié pendant un certain temps. Parallèlement au traitement de votre chien, il peut être nécessaire de nettoyer en profondeur son environnement pour éliminer les acariens qui pourraient y survivre. Cela comprend le lavage des literies et des jouets du chien, ainsi que l’aspiration régulière des tapis et des meubles.

Enfin, il est important de noter que même après un traitement réussi, certains chiens peuvent continuer à montrer des signes d’inconfort pendant plusieurs semaines. C’est parce que les débris laissés par les acariens dans la peau peuvent continuer à provoquer une réaction allergique. Dans ces cas-là, votre vétérinaire peut recommander un traitement supplémentaire pour aider à contrôler ces symptômes résiduels.

Il faut se rappeler qu’un suivi régulier avec le vétérinaire est nécessaire pendant toute la durée du traitement afin d’évaluer son efficacité et d’ajuster le plan de soins si nécessaire. Avec un diagnostic précoce et un traitement approprié, la plupart des chiens atteints de gale sarcoptique peuvent se rétablir complètement.

Prévention de la gale sarcoptique chez le chien

Pour prévenir la gale sarcoptique chez le chien, il est recommandé d’éviter tout contact avec des animaux infectés. Les acariens se transmettent facilement lors de contacts rapprochés entre animaux. Si un animal atteint de gale sarcoptique croise le chemin de votre chien, éloignez ce dernier jusqu’à ce que l’animal malade ait été traité et ne soit plus contagieux.

Limiter l’exposition de votre chien à des environnements fréquentés par beaucoup d’animaux (pensions pour chiens, refuges…) peut aussi être une mesure utile pour éviter les contaminations. Une bonne hygiène générale contribue également à la prévention. Cela comprend le lavage régulier du lit et des jouets du chien ainsi que le nettoyage soigneux des zones où il passe beaucoup de temps.

Après une infection par la gale sarcoptique, rester vigilant est important car quelques parasites peuvent persister après traitement initial et entraîner une nouvelle infestation.

Et surtout, si vous observez chez votre compagnon à quatre pattes des démangeaisons intenses – symptôme courant de la gale – consultez un vétérinaire sans tarder. Un diagnostic rapide permettra un traitement adapté et limitera les risques pour les autres animaux du foyer.

Goodflair prend en charge la gale sarcoptique de votre animal

La gale sarcoptique est une affection parasitaire qui affecte la peau de votre animal. Elle est causée par un acarien microscopique appelé Sarcopte scabiei qui se niche dans la peau, provoquant des démangeaisons intenses et souvent une perte de poils sur les zones touchées.

Chez Goodflair, nous prenons en charge les affections dermatologiques. Si votre animal requiert des explorations diagnostiques ou des actes vétérinaires spécifiques liés à la gale sarcoptique (consultations, examens complémentaires ou médicaments prescrits par exemple), ces frais peuvent être pris en charge dans le cadre de notre garantie Maladie. Notre forfait Prévention couvre également l’achat d’anti-parasitaires pour prévenir et traiter ce type d’infections.

Il est important de noter que chaque cas étant unique, il convient toujours de vérifier précisément vos conditions contractuelles ou bien de contacter directement nos services pour toute question concernant la prise en charge d’une affection particulière chez votre compagnon à quatre pattes.

Pas de franchises, ni de frais cachés

Chez Goodflair, nous avons fait le choix de ne pas appliquer de franchise à nos contrats d’assurance. Une franchise est une somme fixée à l’avance qui reste à votre charge en cas de sinistre, peu importe le pourcentage de prise en charge promis par votre mutuelle. Par exemple : si vous avez une dépense vétérinaire couverte à 100%, mais avec une franchise de 30€, vous serez remboursés uniquement de 70€. Ne pas avoir de franchise chez Goodflair représente un bénéfice notable comparé à d’autres assureurs pour chiens sur le marché. En effet, les franchises qu’ils imposent peuvent augmenter considérablement votre niveau de remboursement en cas d’accident ou maladie.

Avec Goodflair, mettez également derrière vous les frais supplémentaires tels que les frais administratifs et autres coûts additionnels par lesquels certaines mutuelles génèrent des revenus supplémentaires. Chez Goodflair, il n’y a ni franchises ni frais cachés quel que soit le nombre et la gravité des accidents ou maladies déclarées au cours d’une année. Le seul montant prélevé sur votre compte bancaire sera celui correspondant à votre cotisation mensuelle établie dès la souscription du contrat. Avec GoodFlair, tout est clairement indiqué !

Découvrez Goodflair

Jusqu’à 3000 € / an
Jusqu’à 100 % de frais remboursés
0€ de franchise, 0€ de frais

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.