4 maladies infectieuses graves transmises au chien par les tiques

Les 4 maladies infectieuses graves transmises au chien par les tiques

Saviez-vous que les tiques, ces minuscules créatures souvent négligées, peuvent causer des maladies graves chez le chien ? De la maladie de Lyme à l’anaplasmose en passant par l’ehrlichiose et la babésiose, ces parasites sont de véritables menaces pour nos compagnons. Découvrez ces maladies transmises par les tiques, et les moyens de protéger efficacement votre compagnon lors de ses sorties en extérieur.

Maladie n°1 : la borréliose de Lyme

Imaginez que votre compagnon puisse être gravement affecté par une simple balade dans la nature. La maladie de Lyme, transmise par les tiques du genre Ixodes, occupe la première place parmi les maladies infectieuses transmises par les tiques chez le chien. Cette infection bactérienne peut provoquer boiterie, fièvre et douleurs articulaires sévères chez le chien. Elle est causée par la bactérie Borrelia burgdorferi, transmise à l’animal lorsqu’une tique infectée se nourrit de son sang. Présente dans toute la France, cette maladie nécessite une vigilance et une prévention efficaces pour protéger au mieux votre compagnon, et cela peut passer par une vaccination ou un traitement antiparasitaire approprié.

Maladie n°2 : l’anaplasmose canine

Si votre chien a été piqué par une tique, il pourrait être exposé à l’anaplasmose, maladie courante transmise par ces petits parasites. L’anaplasmose est principalement causée par la bactérie Anaplasma phagocytophilum, transmise par les tiques du genre Ixodes. Parmi les signes cliniques, on note la fièvre, les douleurs musculaires et articulaires, ainsi qu’une léthargie notable. L’infection se manifeste généralement dans les zones où les tiques sont abondantes, notamment les régions boisées et humides durant les périodes chaudes de l’année. Ici aussi, la prévention demeure le moyen le plus efficace de protéger votre compagnon contre cette maladie insidieuse.

A lire aussi :  Quels répulsifs utiliser pour repousser les chiens indésirables ?

Maladie n°3 : l’ehrlichiose canine

Votre chien baroudeur pourrait aussi contracter l’ehrlichiose, une maladie véhiculée par les tiques brunes du genre Rhipicephalus sanguineus. Provoquée principalement par la bactérie Ehrlichia canis, cette infection se manifeste après une période d’incubation de 10 jours à trois semaines, ce qui ne facilité pas toujours le diagnostic. Selon le stade de la maladie, les symptômes peuvent varier et inclure une fatigue extrême ainsi qu’une faiblesse notable chez le chien. Il est essentiel de prévenir cette redoutable affection pour protéger votre compagnon lorsqu’il explore des zones à risque telles que les bois ou les prairies, en particulier au printemps et en été, où les situations à risques sont les plus nombreuses.

Maladie n°4 : la babésiose canine

Au cours de ses sorties en plein air, votre chien peut être exposé à des tiques, vectrices de la babésiose. Cette maladie infectieuse, aussi appelée piroplasmose, est principalement présente dans les régions tempérées et tropicales, favorables à l’activité des tiques. La babésiose, causée par un protozoaire du genre Babesia, est transmise au chien par la morsure d’une tique infectée. Elle constitue un risque significatif en provoquant une anémie sévère chez le chien, caractérisée par un affaiblissement notable, de la fièvre et une urine foncée : cette maladie peut relever de l’urgence vétérinaire, alors soyez très attentifs avec vos chiens qui passent beaucoup de temps dehors, notamment les chiens de chasse, de ferme ou de campagne.

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

L'actu des chiens, nos autres articles :