Une de plus que nous ! Les chats ont trois paupières à chaque œil. A quoi servent-elles ?

Une de plus que nous ! Les chats ont trois paupières à chaque œil. A quoi servent-elles ?

Saviez-vous que l’oeil de votre chat est plus sophistiqué que le vôtre ? En effet, en plus des deux paupières habituelles, nos amis les chats ont une troisième paupière semi-transparente, appelée membrane nictitante. Intrigant, non ? Permettez-nous de vous éclairer sur cette étonnante adaptation biologique chez le chat, l’un des nombreux mystères peu connus chez nos amis félins.

Rôle protecteur de la troisième paupière du chat

La troisième paupière, également appelée membrane nictitante, est une fine couche semi-transparente située au coin interne de l’œil du chat. Elle protège principalement l’œil des éléments extérieurs comme la poussière et les débris. Elle se déploie rapidement pour couvrir l’œil en cas de menace, réduisant ainsi le risque d’infections ou de blessures. Cette protection est essentielle pour un chat qui s’aventure et explore souvent dans des environnements variés et parfois dangereux. Elle contribue aussi à maintenir une hydratation adéquate en produisant un film lacrymal antiseptique qui nettoie et lubrifie la surface oculaire.

Indicateur de santé chez le chat

La troisième paupière, habituellement rétractée et invisible, peut se manifester en cas de maladie ou de faiblesse. La protrusion de cette paupière est souvent un indicateur de problèmes de santé variés, depuis les infections oculaires telles que la conjonctivite jusqu’à des troubles intestinaux ou des affections plus sévères comme des maladies systémiques. Visible, elle peut alerter les propriétaires sur la nécessité de consulter un vétérinaire.

Il est judicieux de surveiller régulièrement l’état des yeux de votre chat. Inclure des nutriments bénéfiques tels que les oméga-3 ou la vitamine A dans l’alimentation de votre chat aide à préserver sa santé oculaire. Si des anomalies sont observées sur la membrane nictitante, une consultation rapide avec un vétérinaire est recommandée pour écarter tout problème sérieux et garantir le bien-être général du félin. Notez aussi que du fait de la sélection génétique pratiquée sur les races, des problèmes au niveau des yeux et des annexes ophtalmiques des chats sont de plus en plus fréquents : alors en cas de doute pensez bien à consulter votre praticien de santé animale !

A lire aussi :  Maladies auto-immunes : votre chat est peut-être concerné
Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

L'actu des chats, nos autres articles :