Gare au surpoids ! Votre chat sédentaire a des besoins énergétiques très spécifiques

Gare au surpoids ! Votre chat sédentaire a des besoins énergétiques très spécifiques

Saviez-vous qu’un chat sédentaire a besoin d’environ 60 kilocalories d’énergie par kilogramme de poids corporel par jour ? Un chiffre bien inférieur à celui de ses congénères plus actifs, et souvent à celui qu’il reçoit effectivement au quotidien. C’est pourquoi une alimentation adaptée est la clé pour prévenir le surpoids et protéger sa santé. Apprenons à ajuster les portions, à choisir des aliments moins caloriques mais nutritionnellement complets pour maintenir votre compagnon félin en forme malgré son activité réduite.

Les besoins énergétiques de base du chat sédentaire et stérilisé

Les besoins énergétiques de base d’un chat sédentaire sont sensiblement inférieurs à ceux de son homologue actif. Mais attention, cela est vrai en matière d’énergie, mais pas en matière de nutriments essentiels ! Chez un félin vivant majoritairement en intérieur, une alimentation adaptée est essentielle pour prévenir le surpoids et préserver sa santé : un chat adulte stérilisé ou peu actif a besoin d’environ 60 kilocalories par kilogramme de poids corporel et par jour. Cette quantité peut varier légèrement selon l’âge et l’état général du chat, restant toutefois bien inférieure à celle d’un chat plus actif.

Il est donc essentiel d’ajuster les portions et de privilégier des aliments moins caloriques, tout en assurant leur justesse nutritionnelle. Approfondissons la gestion du régime alimentaire de votre chat en découvrant comment adapter spécifiquement son alimentation.

Adapter l’alimentation à l’activité réduite

Pour répondre aux besoins spécifiques d’un chat sédentaire ou stérilisé, il est recommandé de choisir une alimentation adaptée à son faible niveau d’activité. Optez pour des croquettes moins riches en calories, et aussi pauvres que possible en glucides, pour faciliter la digestion et éviter l’accumulation inutile de poids. Vérifiez que ces aliments contiennent les nutriments essentiels à sa santé. En général, un aliment de qualité offrira tous les nutriments nécessaires pour un niveau énergétique adéquat.

A lire aussi :  Mon matou qui sort : le même régime que pour un chat d'intérieur ?

Réduire légèrement les portions est bénéfique dans certains cas, mais évitez une diminution drastique pour prévenir les carences nutritionnelles, et préférez donc les références spécialisées. Pour un félin peu actif, une densité énergétique autour de 3500 kcal/kg d’aliment ou moins est généralement recommandée.

Pas de panique si vous ne voulez pas vous encombrer de chiffres : discutez avec votre vétérinaire pour obtenir des conseils sur le régime alimentaire personnalisé le plus adapté, afin de maintenir votre compagnon en forme malgré son activité réduite. Un suivi régulier permettra d’ajuster ses apports selon ses besoins réels et évolutifs.

Prévention des risques liés au surpoids chez le chat

Le surpoids chez les chats sédentaires peut engendrer des complications graves, telles que le diabète, les problèmes cardiovasculaires et une réduction de l’espérance de vie. Pour maintenir votre chat heureux et en bonne santé, une gestion proactive de son alimentation et de son activité physique est essentielle. La prévention passe avant tout par un contrôle rigoureux de l’alimentation, et l’observance de quelques instructions simples :

  • Optez pour des aliments spécialement conçus pour les chats peu actifs, faibles en calories mais riches en nutriments essentiels.
  • Encouragez votre chat à bouger davantage en organisant des séances de jeu quotidiennes, utilisant des jouets interactifs ou des lasers, pour dynamiser son activité physique.
  • Un suivi régulier, à la maison et chez le vétérinaire, permet d’intervenir rapidement en cas de prise de poids, évitant ainsi les risques liés au surpoids.
Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

L'actu des chats, nos autres articles :