3 types d’os crus que votre chat peut manger sans danger

3 types d'os crus que votre chat peut manger sans danger

Saviez-vous que certains os crus peuvent non seulement divertir votre chat mais aussi enrichir son alimentation ? C’est un fait peu connu,car les os ont parfois mauvaise presse. A tort ! Si l’on sait lesquels choisir, ils se révèlent très intéressants pour votre félin domestique ! Nous allons vous présenter trois types d’os qui sont parfaitement adaptés à la consommation du chat, pour une expérience à la fois sûre et bénéfique. Une découverte qui pourrait apporter un changement positif dans le quotidien de votre compagnon…

Type d’os n°1 : os de poulet

Les propriétaires de chats observent souvent que leurs animaux aiment ronger des objets croustillants. Un os de poulet cru est donc une excellente option pour satisfaire cette envie. Facilement accessibles et généralement sûrs, les os crus tels que ceux du cou ou des pilons conviennent parfaitement à votre félin. Ils contribuent non seulement à nettoyer naturellement les dents, mais constituent également une bonne source de calcium et une occasion pour minet d’exprimer ses comportements naturels. Il est recommandé de les donner sous surveillance afin d’éviter tout risque lié aux petits fragments potentiellement dangereux.

Type d’os n°2 : os de caille

Les propriétaires de chats souhaitant enrichir l’alimentation de leur animal peuvent opter pour les os de caille. Ces petits os conviennent aux félins, étant suffisamment tendres pour une consommation sans risque et de taille adéquate pour éviter tout danger d’étouffement. Il est essentiel de les donner crus, la cuisson pouvant les rendre cassants et dangereux. En plus d’être une excellente source de calcium, les os de caille procurent à votre chat un moment de divertissement grâce à leur texture propice à la mastication.

A lire aussi :  Votre chat vous aime-t-il vraiment ? Oui, s'il montre ces signes

Type d’os n°3 : os de lapin

Les propriétaires de chats souhaitant diversifier le régime alimentaire de leur animal pourraient envisager d’ajouter des os de lapin. Ces os, généralement petits et tendres, conviennent parfaitement aux mâchoires délicates des chats. Il est essentiel de les donner crus, car la cuisson peut les rendre cassants et dangereux. Riches en calcium, ils contribuent également à l’hygiène bucco-dentaire du félin et offrent un moment de jeu lors de la mastication, bien que cela nécessite une surveillance attentive pour prévenir les risques associés aux fragments pointus ou tranchants.

Erwan Spengler avatar Erwan Spengler

Erwan est vétérinaire et Responsable Santé Animale chez Goodflair. Grâce à ses multiples expériences en cliniques et Centres Hospitaliers Vétérinaires, il vous prodigue ses conseils afin que vous puissiez offrir les meilleures conditions de vie possibles à vos compagnons.

Ces contenus pourraient aussi vous intéresser :

L'actu des chats, nos autres articles :